cbo_images cbo_images cbo_images
se_module_calendrier_110 - style=background_poster - background=
<<   201608<20177 août 2017 >20179   >>201808
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
110201708

L'église Saint Etienne

Vie Culturelle

L'église Saint-Etienne du Plessis-Grammoire fut édifiée au XIè puis agrandie à partir du XIIè par les chanoines du chapitre de la cathédrale d'Angers qui possédaient par donation du Comte d'Anjou, Foulques Rechin, tout le territoire de la paroisse.

La partie la plus intéressante de cet édifice (transept, choeur, abside) est classée monument historique depuis 1922.

 

EXTERIEUR DE L'EGLISE

Vue extérieure Mandorle Vue extérieure Horloge Transept sud Choeur

1 - MANDORLE : terme utilisé en art religieux pour désigner une figure en forme d'amande (mandorla = amande en italien).

Dans l'ancienne église, elle se trouvait insérée dans l'arcature centrale, juste au-dessus de la porte. Sa position actuelle, à la pointe du pignon, la rend beaucoup moins visible, depuis la réfection de la nef en 1859. Cette mandorle à deux lobes représente le « Christ-docteur ».

2 - MUR SUD : à cet emplacement se trouvait une sorte de préau appelé alors « galerie » qui s'appuyait sur le flanc sud de l'ancienne nef : on peut voir encore la trace de l'ancien toit au-dessus de la porte latérale .

Dans cette « galerie » se tenait l'assemblée des habitants, au cours de laquelle on décidait des affaires de la paroisse. Selon une tradition émouvante, on y enterrait également les petits enfants.

3 - TRANSEPT SUD : appareillage très ancien constitué de briques ; observez le chaînage horizontal d'ardoises (souci décoratif ou technique pour empêcher les remontées d'humidité).

4 - CHEVET : de style roman (XII ème ) la base du mur est en petit appareillage de moellons de grès.

5 - TOUR : elle enferme l'escalier permettant l'accès au clocher.

 

 

INTERIEUR DE L'EGLISE

Vue intérieure Christ en Bois Autel Vitrail Transept sud Saint Etienne Souvenir des morts de guerre

 

Abside Plaque funéraire Fonts baptismaux et bénitier Pilier nord Transept nord Plaque commémorative Christ crucifié Coeur Transept sud Rosace Nef Mandorle Mur Sud Transept Sud Tour Chevet

1 - ROSACE : elle surmontait la porte d'entrée et a été obturée par suite d'un affaiblissement du mur.

2 - NEF : constituée de trois travées, elle date de 1859 et remplace une nef plus ancienne construite au XI ème siècle.

3 - PILIER NORD : on y devine l'emplacement de l'ancienne chaire.

4 - TRANSEPT NORD : belle voûte Plantagenêt (XIII ème ) avec liernes (nervures), fenêtres à lancettes (arc allongé).

5 - PLAQUE COMMEMORATIVE : rappel de la béatification des Frères LEGO, martyrs d'Angers ; l'un d'eux fut vicaire du Plessis de 1789 à1793.

6 - CHOEUR : fin XIII ème, les murs étaient autrefois recouverts de boiseries. Observez au Sud la grande fenêtre à « remplage », (armature en pierre). Le maître-autel était légèrement en retrait par rapport à son emplacement actuel ; on s'en rend compte en remarquant le pavement.

7 - CHRIST CRUCIFIE : bois, XVIè, restauré en 1987.

8 - ABSIDE : de forme polygonale, la voûte présente des nervures cylindriques sur d'autres carrées. Les fenêtres romanes sont en plein cintre. Dans l'abside, se trouvaient adossées aux murs, les stalles réservées au Chapitre Saint Maurice dont dépendait l'église. A droite, observez les petites niches par où s'évacuaient les eaux rituelles.

9 - PLAQUE FUNERAIRE : cuivre du XVII ème, à la mémoire de Pierre CLOQUET, curé  de la paroisse.

10 - TRANSEPT SUD : XIII ème : au-dessus de la petite porte, statue en terre cuite du XII ème représentant SAINT SEBASTIEN, martyr romain du III ème : cet ancien capitaine de la garde prétorienne apporta son soutient aux chrétiens persécutés. Condamné à mourir percé de flèches, il est le patron des archers et des armuriers.

11 - FONTS BAPTISMAUX ET BENITIER : XVIII ème siècle.