cbo_images cbo_images cbo_images
se_module_calendrier_110 - style=background_poster - background=
<<   201606<20175 juin 2017 >20177   >>201806
lun mar mer jeu ven sam dim
      1 2 3 4
5 /component/allevents/display/event/default/637-permanence-de-m-blanc-et-mme-renou-conseillers-departemen-44-91-69-34-92-30-41-23-66-45-65-33-100-73?Itemid=144
6
Permanence de M. Blanc et Mme Renou, conseillers départementauxPermanence de M. Blanc et Mme Renou, conseillers départementaux
mardi 6 juin 2017 09:45
Mairie
Mairie du Plessis-Grammoire
7 8 /component/allevents/display/event/default/675-assemblee-generale-du-club-de-tennis-de-table?Itemid=144
9
Assemblée Générale du club de Tennis de TableAssemblée Générale du club de Tennis de Table
vendredi 9 juin 2017 20:00
Associations
Complexe sportif Saint-Gilles
/component/allevents/display/event/default/678-grammoirienne?Itemid=144
10
GrammoirienneGrammoirienne
samedi 10 juin 2017 15:00
Manifestation
Parc de la Mairie
/component/allevents/display/listevents/2017/06/11?modid=110&Itemid=144
11
Elections législativesElections législatives
dimanche 11 juin 2017 08:00
Mairie
Ecole Le Chant du Monde
Les DépronadesLes Dépronades
dimanche 11 juin 2017 10:00
Manifestation
12 13 14 15 16 /component/allevents/display/event/default/655-histoires-buissonnieres-45?Itemid=144
17
Histoires BuissonnièresHistoires Buissonnières
samedi 17 juin 2017 11:00
Culture
Bibliothèque
/component/allevents/display/event/default/683-elections-legislatives-41?Itemid=144
18
Elections législativesElections législatives
dimanche 18 juin 2017 08:00
Mairie
Ecole Le Chant du Monde
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 /component/allevents/display/listevents/2017/06/29?modid=110&Itemid=144
29
Cours découverte du Lam Son Vo DaoCours découverte du Lam Son Vo Dao
jeudi 29 juin 2017 18:30
Associations
Salle Sainte-Cécile
Conseil municipalConseil municipal
jeudi 29 juin 2017 20:30
Mairie
Mairie du Plessis-Grammoire
/component/allevents/display/event/default/679-portes-ouvertes-ecole-maternelle?Itemid=144
30
Portes ouvertes école maternellePortes ouvertes école maternelle
vendredi 30 juin 2017 15:30
Ecoles
Ecole Le Chant du Monde
   
 Associations
 Culture
 Ecoles
 Mairie
 Manifestation
110201706

Le Pin Doré

Vie Culturelle
Pin Doré

L'histoire du Pin Doré, vieille maison noble située en face de la salle Sainte Cécile, était encore, il y a quelques années, l'ancienne mairie du Plessis-Grammoire. Elle abrite aujourd'hui l'Ecole Municipale de Musique.

Ce qui suit est consacré à l’histoire de cette très vieille demeure de notre commune : il est le fruit d’un patient et minutieux travail de recherches de la part d’une petite équipe d’archivistes réunie autour d’André Ducharne et Marcel Planchenault.


Maison noble Le Pin Doré Paroisse du Plessis Au Gramoyre

1587 : Les archives nous permettent de remonter à l'an 1587. A cette époque Henri III était roi de France et les guerres de religion faisaient rage. Nous trouvons trace du Pin Doré lors du partage de René Le Poitevin et Catherine Cochelin son épouse. Le Pin Doré et Loiron faisaient partie du 4ème lot attribué au fils Jean Le Poitevin.

1680 : Un siècle s'écoule sans autre trace. La famille Marchais semble propriétaire du Pin Doré.

1685 : Le 20 septembre 1685 baptême de Jean Pascal, fils de Renée Briand et de Noble Homme Pascal Marchais qui fut hensépulturé, dans l'église du Plessis au Gramoyre, le 27 septembre de la même année, éminent bourgeois de la ville d'Angers y demeurant paroisse de la trinité, âgé de 40 ans environ.

1692 ; En octobre 1692 lors du baptême de Marie Duchemin dont il fut le parrain, Jean Pascal Marchais était signalé comme Sieur du Pin Doré (il était écolier à Angers)

Sur l'état civil du Plessis (1681 - 1719) L'acte de mariage précise : «  le mercredy vingt et deuxième jour d'avril mil sept cent cinq. noble homme Mr Jean Pascal Marchais, Sieur du Pin Doré. Conseiller du Roy, grenetier au grenier à sel de Beaufort, fils de feu N.H. Pascal Marchais Sieur du petit Roy et de Renée Briand de cette paroisse. A contracté mariage avec demoiselle Magdelaine Marguerite Dugué, fille de feu Mr Guillaume Dugué, avocat au siège présidial d'Angers et de Françoise Dupin de la paroisse de St Michel du Tertre d'Angers  ».

1778 : Le temps s'écoule, en 1778, Anne Prégente Marchais réside au Pin Doré. ancienne maison noble, dans le bourg du Plessis Grammoire, avec son époux Messire Exupère Pierre Auguste de Bourdon-Gramont Lieutenant des vaisseaux du Roi.

1789 : Le 15 juin 1789, vente du Pin Doré, ancienne maison noble, paroisse du Plessis au Grammoire, par Messire Bourdon de Gramont à Sieur Jean Auguste Marie Nepveu.

Une date charnière de notre histoire. Un monde s'écroule, un autre naît avec beaucoup de sang versé. Le Plessis-Grammoire n'est pas épargné. Une dizaine d'années infernales la guerre de Vendée, la terreur blanche.

1804 : Napoléon est proclamé empereur des Français le 18 mai. Les notaires royaux deviennent impériaux.

1813  : Partage - Succession Dêlaye-Népveu.

A eu lieu le 17 janvier 1813 le procès verbal de la Succession Nepveu-Delaye comprenant le Pin Doré devant François Augustin Brichet et son collègue, notaires impériaux à Angers.

Furent présents :

  • Sieur Jean Auguste Marie Nepveu, chirurgien, veuf de Dame Marie Jeanne Délaye, demeurant au bourg commune du Plessis au Grammoire, d'une part.
  • Damoiselle Marie Vital Nepveu, majeure.
  • Sieur Jean Augustin Auguste, Françoise, Marie Nepveu, chirurgien et Marie Louise Rivault son épouse, demeurant au bourg du Plessis au Grammoire.
  • Le dit Sieur et Dame Nepveu, tous les deux seuls enfants et héritiers de Dame Marie Jeanne Délaye, d'autre part.

La maison du Pin Doré fut attribuée en nue propriété par moitié indivise. Sieur Nepveu père en ayant l'usufruit jusqu'à son décès.

1813 : Les notaires redeviennent royaux sous Louis XVIII.

1823 : Monsieur Jean Baptiste Durand, sabotier, et Marie Vital Nepveu, son épouse, font échange avec Monsieur Jean Dubois, serrurier au Plessis-Grammoire, qui devient propriétaire d'une moitié indivise du Pin Doré, suivant acte passé devant Maître Losnier et son collègue notaires royaux à Angers, le 5 avril.

1825 : Le 6 janvier, vendition du Pin Doré à Monsieur Jean Baptiste Blanchet et Dame Marie Chauvet son épouse,

Demeurant rue Bourgeoise à Angers, en nue propriété , seulement, pendant la vie de Monsieur Nepveu père, qui en a   l'usufruit. Suivant deux actes passés devant Maître Nepveu, notaire royal à Andard. Une moitié de Monsieur Auguste François Marie Nepveu, officier de santé, et Dame Marie Louise Rivault son épouse, demeurant à Brain-sur-1'Authion.

L'autre moitié de Monsieur Jean Dubois, serrurier, demeurant au Plessis Grammoire.

1830 : Au décès de Monsieur Nepveu Père, le 1 er Février, l'usufruit de ces mêmes biens se trouve réuni à cette époque à la propriété, au profit de M. et Mme Blanchet.

1841 : Projet de mairie et de maison d'école au Pin Doré.

1842 : Procès verbal d'estimation fait par l'architecte expert Joseph Michou avec plan.

Le 28 février, un procès verbal de commodo et incommode est établi pour la vente des parcelles de terrains vagues appartenant à la commune.

La somme recueillie doit servir à financer l'acquisition d'une maison d'école et mairie au Plessis-Grammoire.

Auparavant le conseil municipal avait délibéré sur les moyens de financer ce projet de future école au Pin Doré.
Dépenses prévisibles : Acquisition de maison, dépendances et terrain : 8 000 F, frais : 500 F, travaux : 1 547 F, Total 10 047 F
Subvention du préfet 6 000 F, Vente de terrain 800 F Total disponible 6 800 F.
Reste un déficit de 3247 F imposé extraordinairement sur couvert en ardoises. Au nord de la cour, un jardin avec 4 ans à raison de 11 centimes le francs.

Désignation de la propriété :

La maison, bâtiments, dépendances et jardin, situés au Pin Doré au bourg du Plessis-Grammoire. Maison composée au rez de chaussée : salon, cabinet, cuisine avec cheminée, four, cave. Au 1er étage : 3 chambres dont 2 avec cheminée, 2 cabinets, 1 grenier au-dessus. Un escalier intérieur et un extérieur, cour avec une porte cochère, grange à pressoir, écurie, étable, chambre froide, buanderie avec cheminée, four, grenier sur l'ensemble, cabinet d'aisance, le tout

Le tout couvert en ardoises. Au nord de la cour, un jardin avec puits à 2 regards. Le tout joint au levant par Charron, au midi par la rue du bourg, au couchant par Daillère et enclos du Pin Doré:

Cette maison est déjà occupée par l'instituteur.

1844   : Vente du Pin Doré par Mme Blanchet veuve et ses deux enfants héritiers à la commune du Plessis-Grammoire.

L'ancienne maison noble du Pin Doré a nécessité beaucoup de travaux pour répondre à ses nouvelles fonctions. M. Pierre Launay, Maire, et le conseil municipal votent des crédits pour les plus urgents. Travaux de menuiserie, serrurerie, peinture, vitrerie, maçonnerie, charpente, ferblanterie.

Pin doré

«  Louis Philippe,

Roi des Français à tous présens et à venir Salut. Faisons savoir que Pardevant M. Joseph Barré-Bertery et son collègue, notaires à Angers soussignés,

Ont comparu

Mme Marie Chauvet, veuve de M. Jean Baptiste Blanchet, propriétaire demeurant à Angers, Place de la Paix. M. Pierre François Aveline, notaire, et Mme Elisa Blanchet, son épouse demeurant ensemble à Angers rue Haute du Figuier.

M. Jules Blanchet, négociant, et Mme Françoise Victoire Rabier, son épouse, demeurant ensemble à Angers, rue de la Croix Blanche.

Lesquels ont par ces présentes, vendu à la Commune du Plessis-Grammoire, dûment autorisée à l'effet de l'acquisition par ordonnance du Roi, en date du Château de Neuilly du deux Août. Ce qui est accepté pour la commune par M. Pierre Launay, propriétaire expert, maire ; M. Eloy Lemanceau, maçon, adjoint au maire ; M. François Prosper Hervé Langottière, officier de santé, conseiller municipal, demeurant tous trois sur ladite commune.

Mandons et ordonnons à tous huissiers, sur ce requis, de mettre les présentes à exécution, à nos procureurs généraux^ à nos procureurs près des tribunaux de première instance d'y tenir la main, à tous commandants et officiers de lafdfge publique d'y prêter main forte, lorsqu'ils en seront légalement requis.

En foi de quoi nous avons fais sceller ces présentes  ».

1848 : Suite à la révolution de Février, Louis Napoléon Bonaparte est élu président de la II ème République le 10 décembre.

1867 : Le logement de l'instituteur et les classes sont en très mauvais état. Des projets de travaux sont élaborés par l'architecte Roques, de même pour la mairie.

1869 : Travaux de maçonnerie, charpente, couverture, menuiserie, serrurerie, plâtrerie, ferblanterie, peinture, vitrerie sont exécutés pour la rentrée scolaire.

1883 : Les travaux exécutés depuis 40 ans sur les bâtiments du Pin Doré ont un coût presque égal au prix d'achat. Les classes, d'une surface totale de 72 m 2, soit une grande pièce séparée par une cloison de planches, sont surchargées, il est urgent de prévoir une extension.

1884 à 1889 : L'inspecteur d'académie et le préfet relancent maintes fois le maire et le conseil municipal pour trouver une solution aux écoles. La commune manque de ressources.

1889 : Le 13 juin, le maire, Jules Launay et le conseil municipal délibèrent à ce sujet et demandent au préfet une solution rapide à l'acceptation du legs Hodée.

1891 : L'inspecteur relance le préfet le 9 mars, le legs Hodée a été résolu : 10 000 F pour la construction dû& écoles, mais après la mort de l'usufruitière (Mme veuve Hodée n'a que 63 ans).

1893 : Les plans sont remaniés pour la 4 e ""' fois. Prévision : 70 garçons et 55 filles.

Devis des travaux : 22 147,61 F plus 519,90 F pour le mobilier scolaire, soit au total 22 667,51 F.

Les communes de Villevêque et d'Andard, qui disposent "d'énormes revenus" sont sollicitées, compte tenu de la présence au Plessis Grammoire, d'enfants de ces communes.

40 élèves habitant au Plessis Grammoire, 20 à Andard, 8 à Brain, 8 à Villevêque, 5 à St Sylvain.

1894 : Collecte des différents accords : de l'académie de Rennes, inspection académique de Maine et Loire, préfecture, conseil d'hygiène du département, commission des bâtiments civils. Financement : imposition extraordinaire.

1896 : Le 27 décembre, délibération du conseil municipal au sujet du financement du groupe scolaire au Pin Doré.

Subvention de l'état          10 410 F
Legs Hodée            10 000 F

Imposition extraordinaire sur 3 années :
1895 660 F, - 1896 735,20 F - 1896 732,50 F
Total                      2 127.70 F
Ensemble              22 537,70 F

1897 : Lancement des travaux par adjudication le 11 avril, comprenant : logement des instituteurs, classes, préau garçons-filles, clôture, pour un total de 22 147,91 F.

1899 : Vote de travaux supplémentaires en menuiserie et serrurerie pour 977,89 F. 15 ans se sont écoulés depuis les prévisions d'urgence.

1929 : Le 2 août, avis favorable de l'inspecteur d'académie pour création d'une seconde classe de garçons.
La classe actuelle compte 60 élèves pour un seul maître.
65 élèves inscrits à la rentrée d'octobre dont ; Andard 11, Villevêque 3, Brain 5, St Sylvain 5, St Barthélémy 3.
Prévision, une pièce disponible contiguë à la mairie de 6,30 X 3,90 soit 24,57 m2.
Devis des travaux : 7980,96 F.
Vote de subvention le 9 septembre : Brain 1000F, Andard 5000 F, Villevêque 1500 F, au total 7 500 F.


1930 : Le 31 janvier réception des travaux. La nouvelle classe est prête à fonctionner au Pin Doré.
Monsieur LEROYER Henri est alors maire du Plessis-Grammoire.